Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/12/2016

PLAN LOCAL D'URBANISME EN DEBAT A SAINT MARTIN DE LONDRES

St Martin de Londres: Le conseil municipal débat du futur PLU

St Martin de Londres: Le conseil municipal débat du futur PLU
La zone urbanisable de Clermau
 
 

Lors du conseil municipal du Lundi 12 Décembre, les élus ont du débattre de la proposition du Plan Local d'Urbanisme qui sera mis en œuvre en 2017 et pour les 15 prochaines années.

Il s'agit là d'un dossier majeur pour l'avenir de la commune. En effet, ce plan décide des futures zones à urbaniser mais aussi des aménagements permettant entre autre le développement économique, démographique mais aussi la protection des espaces sensibles.

 

De débat, il n'y a en pas eu, tant ce plan semble faire consensus même au sein de l'opposition.

L'objectif principal affiché par la municipalité au travers du futur PLU, est de maintenir et de conforter Saint Martin de Londres dans son rôle de bourg centre aux côtés de Saint Mathieu de Trèviers et Saint Gély du Fesc. Le schéma de cohérence territorial (SCOT) voté par la communauté de communes l'ayant, par ailleurs, déjà entériné.

Concrètement il s'agit de permettre un développement à 2,5% par an de la population du village avec une estimation à 4000 habitants en 2030. Cela signifie environ 690 logements en plus mais dont 80% seront situés dans la zone urbaine actuelle.

Pour les élus, la volonté est de développer un urbanisme concentré autour du bourg centre. C'est pourquoi, ils ont décidé de limiter volontairement l'urbanisation des zones périphériques. Ainsi 16 ha seront consacrés à l'urbanisation exclusivement au Nord (zone de Clermau) et au Sud (extension de la Razimière), ainsi que les espaces « vides » à l'intérieur de la zone urbaine actuelle. Pour le hameau de Frouzet, une zone ciblée autour du vieux village est définie, ailleurs, il n'y aura pas de nouvelles constructions.

En terme d'aménagement et afin d'améliorer la circulation dans la commune, deux nouvelles liaisons sont prévues ; au nord entre la déviation D986 et la ZA des Garrigues, et au sud entre le rond point de la Liquière et la route de Viols le fort (rond point de croix de Massargues). Le centre ville sera traité en espace commercial prioritaire avec des voies aménagées en « zone de rencontre » entre l'avenue du pic Saint Loup et celle des Cévennes, en partant aussi de l'ancienne coopérative. Ces « zones de rencontre » sont des voies ou les piétons et vélos sont prioritaires mais ou les voitures peuvent circuler quand même.

Il est spécifié aussi un objectif de développement de l'emploi local à terme. Aujourd'hui il y a 0,6 actif par habitant à St Martin, l'objectif étant de 1 en 2030. Pour cela, les zones d'activités économiques seront agrandies, les activités et hébergements touristiques soutenues et les commerces développés.

L'aspect protection de l'environnement se résume pour l'essentiel en l'aménagement de voies douces pour cyclistes et piétons, un arrêt du mitage afin de préserver le paysage. Cela reste tout de même peu précis et peu contraignant.

Les documents doivent être maintenant soumis aux institutions qui peuvent donner leur avis. Ils seront ensuite soumis à enquête publique. Vous pouvez d'ors et déjà consulter les cartes et documents sur le site de la mairie.

Les commentaires sont fermés.