Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/03/2017

JACQUES DOURAU LEGISLATIVES 2017

Bonjour chers Compatriotes,

Issu du milieu paysan, mon vécu a été riche en expériences diverses : j’ai été Conseil en Protection Sociale et Patrimoniale  au sein d’un grand groupe National, Dirigeant dans une grande entreprise de Sécurité Privée, puis entrepreneur indépendant dans le secteur du courtage en Assurances et de l’Immobilier. Aujourd’hui à la retraite depuis Juin 2016, je vis à Saint Martin De Londres depuis 10 ans, dont je suis devenu depuis les élections Municipales de 2014 : Conseiller  Municipal.

Mon parcours d’autodidacte m’a permis de comprendre la signification des mots : Travail, Mérite, Courage, Solidarité, Partage,  grâce aussi à mon expérience rugbystique de haut niveau à  une époque où le Rugby était encore amateur. Je serai toujours reconnaissant aux éducateurs et entraineurs bénévoles de m’avoir transmis ces valeurs indélébiles.

 Donc en 2014 l’engagement dans ma commune m’a permis de me rendre compte des difficultés à gérer une municipalité, surtout d’exister auprès des institutions. C’est la raison de mon engagement  aujourd’hui. La parole de nos concitoyens ainsi que la mienne,  portée par des femmes et des hommes de bonne foi,  encadrées dans un parti politique partisan, laisse peu de place à l’initiative et aux convictions personnelles.

Notre territoire, la 4éme circonscription de l’Hérault très diversifiée, attractive, a besoin d’un renouveau politique, d’innovation, d’audace, d’espérance. Des femmes et des hommes qui agissent sans se laisser influencer par des intérêts partisans, bien en leur conscience au nom des valeurs de liberté et de responsabilité. Beaucoup de nos concitoyennes et concitoyens se sentent abandonnés, l’occasion est donnée par les élections législatives de Juin  2017, de reprendre l’initiative. Je me propose  d’en être votre porte parole au service de tous.

Pour reprendre l’initiative sur le territoire, quatre axes importants :

1-Le maintien de nos services public dans les territoires ruraux.

 2-L’Emploi et la Formation des Jeunes.

3- Garantir les Retraites Minimales à un seuil décent, pallier à l’absence de structures pour accueillir nos retraités en grande difficultés ainsi que nos jeunes handicapés.

4-La Réforme du RSI, le soutien sans failles à nos Ostréiculteurs, Vignerons, Maraîchers, Petites et Moyennes Entreprises, Artisans, Commerçants, Professions Libérales, Auto-Entrepreneurs etc...

 Le Projet « 577 Pour La France » rassemble une communauté de citoyens légitimes pour leurs compétences, leurs actions sur le territoire, il est l’expression d’une fraternité retrouvée et le seul qui correspond à nos valeurs. C’est  le pourquoi de mon engagement auprès des citoyennes et des citoyens de ce territoire.

                                       «  Reprenons l’Initiative de Notre Territoire »

Le 11 Juin et le 18 Juin 2017 je compte sur vous

JACQUES DOURAU

 Facebook | | |

Commentaires

Cher collègue, j'ai pris note de ta proposition et des thèmes que tu voudrais défendre sur notre territoire en te disant pourquoi pas, mais il manque certaines réflexions à tes pensées, la priorité pour moi et c'est Républicain, c'est de faire respecter l’Équité pour commencer dans notre commune et de la défendre coûte que coûte auprés des autorités supérieures qui désirent nous imposer leurs idées surtout lorsqu'elles ne démontrent pas techniquement et scientifiquement qu'elles sont cohérentes, tel que le PPRI, tel que la sécurité routière ou les entrées de notre commune ect..ect.. Prend connaissance du dernier écrit du Préfet de l'hérault avec Matthieu Grégory patron de la DDTM34 concernant l'urbanisation galopante dans l'hérault confirmant que ces têtes soit disant pensantes généralisent tout, au lieu de d'écrire des situations différentes à la réflexion, c'est d'ailleurs ce qui c'est passé sur le PPRI, nous étions dans la même ligne que Saint guilhem le désert ou la Roque.? Impensable pour la cohérence !?:Je te rappelle, remet en mémoire les inondations, 2013, 2015 sur le bas de St Martin qui signifie bien l'incohérence de l'étude et que les zones existantes de 1973 étaient bien justes, dont la non dangerosité du secteur Bouis se trouvant à l'altitude 218 métres.
Autres faits que je discute, la répartition et la qualité des investissements, tout citoyen d'une commune surtout lorsqu'il paie l'impôt doit constater une amélioration de ses équipements et non pas la concentration sur les mêmes lieux ou les investissements ont été refait plusieurs fois sur les mêmes sujets, regarde simplement, l'éclairage public de la route du Bouis, il suffisait d'allonger de 500 mètres la ligne, de positionner 3 lampadaires en plus et tous les Saint Martinois de cette rue étaient sur le même traitement.
Pour la mission que tu envisages, je me permet de te dire, le premier objectif, c'est de repositionner sur le territoire, l'entreprise avec des marchés à long terme de la région dont les retombés répondront à ton programme, repense uniquement comment Saint Martin s'est développé à partir de 1973. Pour financer des projets, il faut des rentrées et non pas par l’impôt ou la création de taxes qui devient insupportable aux compatriotes.
N'oublie pas non plus, que les communes placées sur les grands axes de communication sont des concurrents sérieux à l'appel des entreprises, d'ailleurs exprimé à la réunion que nous avons assisté ensemble.
Amicalement. Valeurs Républicaines.

Écrit par : Miton | 03/03/2017

Les commentaires sont fermés.