Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/05/2017

POLITIQUE LOCALE EN MARCHE SUR LA 4éme CIRCONSCRIPTION DE L'HERAULT

La politique locale( 4éme circonscription de l'Hérault) et nationale ressemble depuis dimanche à un immense passage clouté où tout le monde serait en marche. Moi qui suis encore sur le trottoir, je regarde ce fourmillement avec interrogation. Certains, qui étaient avec moi sur le trottoir de la droite modérée et du centre, il y a peu encore, ont déjà traversé, mais en prenant bien soin de regarder derrière eux et sans vraiment me quitter des yeux. Même phénomène pour ceux du trottoir d'en face où on sent comme une fébrilité inédite à l'heure où le petit bonhomme s'allume de vert. Cette couleur qu'on associe aisément à l'espérance...
Mais là où la comparaison s'arrête avec le passage clouté, c'est qu'ils restent tous pour l'instant au milieu de la voie, dans une sorte de piétinement curieux où ils apprennent à se connaître et à s'apprivoiser. Mais cette situation n'est pas durable. Et j'en entends déjà klaxonner à droite comme à gauche. Et quelquefois avec de sacrés noms d'oiseaux!
Attitude inconfortable malgré tout pour des hommes et des femmes qui, jusqu'à samedi dernier encore, étaient d'un trottoir ou de l'autre, et en ont sauté si vite!
Pour rester dans des métaphores parlantes, c'est comme si l’Assemblée Nationale était devenue un tapis vert où les dés rouleraient encore. Certes, ils sont jetés depuis dimanche, mais les jeux ne sont toujours pas faits. Et ça c'est énervant!
Et gare à ceux qui n'auront pas les nerfs suffisants! Moi, de ce côté, ça va plutôt bien. J'ai vécu des situations tellement plus ingrates...Mais j'en sens de très fébriles autour de moi, comme en face.
En attendant, les digues lâchent. Celle du PS est submergée par une marée dont on va très vite comprendre si elle est bleu clair ou rose tendre. Pour l'instant, je ne vois que de l'écume.
La député en titre, Hamoniste pour les Présidentielles, pourrait sauter  dans le bain de la sociale-démocratie avec parasol et lunettes de soleil. La digue des Républicains semble un peu plus solide, mais se fissure aussi, à Méze, par exemple.
Avec  577-Les Indépendants, mes amis et moi nous nous interrogeons sur le degré exact de notre Macronocompatibilité. C'est que pour compliquer un peu plus le tableau, Macron se dit ni de droite ni de gauche, mais pas du centre pour autant! Un peu comme les baïnes....
Pour ce qui me concerne, et pour tout vous dire, je me suis acheté un tuba et je m'adonne en ce moment à de la plongée sous-marine pour savoir exactement à quel type de roche ou de sable mouvant le ponton Macroniste est véritablement ancré.
La désignation de celui ou celle qui, dimanche prochain , montera sur le siège du MNS (Meilleur Négociateur Surfeur), autrement dit le futur Premier Ministre en dira plus sur le vent dominant. Mais, apparemment, il est des girouettes suffisamment huilées pour se contenter d'un tout petit souffle d'air...

D’après une idée originale(Yves Ugalde),une adaptation de votre serviteur.

Les commentaires sont fermés.