Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/03/2017

RESPECT DE LA PAROLE DONNEE

Jean-Christophe Fromantin : "Pourquoi Fillon paierait-il pour tous ?"

Le député-maire de Neuilly défend la candidature de François Fillon à l'élection présidentielle, estimant qu'il n'y a "aucune autre alternative".

Propos recueillis par
Publié le | Le Point.fr
Pour Jean-Christophe Fromentin, l'affaire Fillon doit être un "point de départ pour rénover la vie politique".  
Pour Jean-Christophe Fromentin, l'affaire Fillon doit être un "point de départ pour rénover la vie politique".   © CITIZENSIDE / AURLIEN MORISSARD

02/03/2017

JACQUES DOURAU LEGISLATIVES 2017

Bonjour chers Compatriotes,

Issu du milieu paysan, mon vécu a été riche en expériences diverses : j’ai été Conseil en Protection Sociale et Patrimoniale  au sein d’un grand groupe National, Dirigeant dans une grande entreprise de Sécurité Privée, puis entrepreneur indépendant dans le secteur du courtage en Assurances et de l’Immobilier. Aujourd’hui à la retraite depuis Juin 2016, je vis à Saint Martin De Londres depuis 10 ans, dont je suis devenu depuis les élections Municipales de 2014 : Conseiller  Municipal.

Mon parcours d’autodidacte m’a permis de comprendre la signification des mots : Travail, Mérite, Courage, Solidarité, Partage,  grâce aussi à mon expérience rugbystique de haut niveau à  une époque où le Rugby était encore amateur. Je serai toujours reconnaissant aux éducateurs et entraineurs bénévoles de m’avoir transmis ces valeurs indélébiles.

 Donc en 2014 l’engagement dans ma commune m’a permis de me rendre compte des difficultés à gérer une municipalité, surtout d’exister auprès des institutions. C’est la raison de mon engagement  aujourd’hui. La parole de nos concitoyens ainsi que la mienne,  portée par des femmes et des hommes de bonne foi,  encadrées dans un parti politique partisan, laisse peu de place à l’initiative et aux convictions personnelles.

Notre territoire, la 4éme circonscription de l’Hérault très diversifiée, attractive, a besoin d’un renouveau politique, d’innovation, d’audace, d’espérance. Des femmes et des hommes qui agissent sans se laisser influencer par des intérêts partisans, bien en leur conscience au nom des valeurs de liberté et de responsabilité. Beaucoup de nos concitoyennes et concitoyens se sentent abandonnés, l’occasion est donnée par les élections législatives de Juin  2017, de reprendre l’initiative. Je me propose  d’en être votre porte parole au service de tous.

Pour reprendre l’initiative sur le territoire, quatre axes importants :

1-Le maintien de nos services public dans les territoires ruraux.

 2-L’Emploi et la Formation des Jeunes.

3- Garantir les Retraites Minimales à un seuil décent, pallier à l’absence de structures pour accueillir nos retraités en grande difficultés ainsi que nos jeunes handicapés.

4-La Réforme du RSI, le soutien sans failles à nos Ostréiculteurs, Vignerons, Maraîchers, Petites et Moyennes Entreprises, Artisans, Commerçants, Professions Libérales, Auto-Entrepreneurs etc...

 Le Projet « 577 Pour La France » rassemble une communauté de citoyens légitimes pour leurs compétences, leurs actions sur le territoire, il est l’expression d’une fraternité retrouvée et le seul qui correspond à nos valeurs. C’est  le pourquoi de mon engagement auprès des citoyennes et des citoyens de ce territoire.

                                       «  Reprenons l’Initiative de Notre Territoire »

Le 11 Juin et le 18 Juin 2017 je compte sur vous

JACQUES DOURAU

JACQUES DOURAU "UN CANDIDAT POUR VOTRE TERRITOIRE"

SAINT MARTIN DE LONDRES                                                             Le 2 Mars 2017

 

 

                   « REPRENONS L’INITIATIVE DE NOTRE TERRITOIRE »

Issu du milieu paysan, mon vécu a été riche en expériences diverses : j’ai été Conseil en Protection Sociale et Patrimoniale  au sein d’un grand groupe National, Dirigeant dans une grande entreprise Nationale de Sécurité Privée, puis entrepreneur indépendant dans le secteur du courtage en Assurances et de l’Immobilier. Aujourd’hui à la retraite depuis Juin 2016, je vis à Saint Martin De Londres depuis 10 ans, dont je suis devenu depuis les élections Municipales de 2014 : Conseiller  Municipal.

Mon parcours d’autodidacte m’a permis de comprendre la signification des mots : Travail, Mérite, Courage, Solidarité, Partage,  grâce aussi à mon expérience rugbystique de haut niveau à  une époque où le Rugby était encore amateur. Je serai toujours reconnaissant aux éducateurs et entraineurs bénévoles de m’avoir transmis ces valeurs indélébiles.

 Donc en 2014 l’engagement dans ma commune m’a permis de me rendre compte des difficultés à gérer une municipalité, surtout d’exister auprès des institutions. C’est la raison de mon engagement  aujourd’hui. La parole de nos concitoyens ainsi que la mienne,  portée par des femmes et des hommes de bonne foi,  encadrées dans un parti politique partisan, laisse peu de place à l’initiative et aux convictions personnelles.

Notre territoire, la 4éme circonscription de l’Hérault très diversifiée, attractive, a besoin d’un renouveau politique, d’innovation, d’audace, d’espérance. Des femmes et des hommes qui agissent sans se laisser influencer par des intérêts partisans, bien en leur conscience au nom des valeurs de liberté et de responsabilité. Beaucoup de nos concitoyennes et concitoyens se sentent abandonnés, l’occasion est donnée par les élections législatives de Juin  2017, de reprendre l’initiative.

Je vous propose d’en être votre porte parole au service de tous, en étant candidat aux Élections Législatives de 2017 pour la 4éme Circonscription de l’Hérault.

L’initiative « 577 pour la France » à pour objectif de faire émerger des candidats aux élections législatives de 2017.Le projet est de faire élire des Députés au Parlement dans toutes  les circonscriptions Françaises afin d’opérer un renouveau de l’action politique.

Je vous remercie d’avoir pris le temps de lire ces quelques lignes, je me tiens bien sur à votre écoute pour des propositions constructives pour un mieux vivre sur notre territoire.

Bien à vous,

Jacques Dourau

Conseiller Municipal

www.577.fr/candidat/jacques.dourau

21/02/2017

LEGISLATIVES 2017 "577 POUR LA FRANCE"

En 2017, trois choix démocratiques s’offriront à l’électeur : l’alternance, qui fait le jeu du balancier entre deux grands partis déphasés et dépassés; l’alternative populiste qui détruit davantage qu’elle ne construit ; l’abstention qui, au final, fait le jeu des sortants …

La campagne présidentielle permanente et stérile s’achèvera par une échéance à l’enjeu surévalué et à un résultat par défaut.

« Le pays a besoin d’un sursaut et d’un élan collectifs, qui projettent le peuple vers un destin commun. Cessons de nous laisser bercer par l’illusion présidentielle… Il est temps d’ouvrir les yeux sur l’autre échéance de 2017: les élections législatives »

Renvoyées au second plan de l’actualité politique, devenues une simple conséquence des présidentielles, les élections législatives pourraient devenir le véritable enjeu en 2017.

L’élection présidentielle désigne la personnalité qui occupe la plus haute charge, celle du chef de l’Etat qui, légitimé par le suffrage universel, est un « arbitre au-dessus de la mêlée » et incarne la France à l’international. La dimension personnelle compte davantage que le programme.

L’élection législative permet de dégager une majorité à l’Assemblée nationale devant laquelle le Gouvernement est responsable. C’est au premier de ses ministres, qu’il revient d’être « absorbé, sans relâche et sans limite, par la conjoncture, politique, parlementaire, économique et administrative».  Le gouvernement et son chef mettent en œuvre le programme sur lequel ont été élus les députés majoritaires dans leurs circonscriptions.

C’est l’esprit des institutions.

« Les législatives de 2017 risquent de suivre une victoire présidentielle par défaut.

Elles seront une formidable opportunité pour des acteurs de la vie quotidienne, souvent simples spectateurs désabusés de la vie politique, de prendre leurs responsabilités, de reprendre la parole et d’agir pour leur pays.

Elles seront le signe d’un réveil des territoires, qui s’incarnent dans chaque circonscription.

Elles manifesteront que seul un élan collectif – et non les actes isolés d’un homme providentiel – est capable de réinventer la France pour la projeter dans le monde contemporain et dans l’avenir »

20/02/2017

LEGISLATIVES 2017 "577 POUR LA FRANCE"

Renouveler les fondements de la croissance à partir des territoires

OPPORTUNITÉS ET DÉFIS

La France doit impérativement retrouver des niveaux de croissance durable afin de restaurer les équilibres financiers et l’équité sociale. Or son organisation centralisée et suradministrée – héritée de l’Ancien régime et renforcée par Napoléon – qui a été un atout indéniable pendant les années de révolution industrielle et de fordisme – s’avère être un frein considérable à son adaptation à une économie qui repose aujourd’hui sur les mobilités, l’entrepreneuriat et à la génération continue de nouveaux modèles.

Là où nous aurions besoin de souplesse et de flexibilité pour adapter des règlements, des normes ou des projets aux réalités économiques et sociales locales, nous opposons la centralisation des décisions et la rigidité de nos systèmes. Là où nous aurions besoin de mieux coordonner les actions pour que, par exemple, la politique de formation soit en phase avec les projets des entreprises ou que les politiques sociales ou d’aménagement du territoire soient adaptées aux évolutions économiques, nous opposons un mille-feuille territorial fracturé et un Etat hyper-normatif.  Là où nous devrions ouvrir la société à la responsabilité et la prise de risque, nous engendrons la précaution et la résignation.

L’effort de relance est d’ordre structurel et il n’est plus temps d’attendre des stimuli externes – baisses des taux d’intérêt, du prix du baril de pétrole ou reprise de la croissance mondiale – sur lesquels elle n’a d’ailleurs pas réussi à capitaliser ces dernières années.

Pour être structurelles, ces réformes doivent partir des territoires –  là où les personnes résident, travaillent et socialisent – et de leurs formidables atouts. Le territoire possède une dimension polysémique : il désigne à la fois une étendue et des projets, porteurs d’unité et d’identité. Par leur dynamisme et leur diversité, les territoires sont la genèse de la richesse française. Ils possèdent l’ensemble des leviers en mesure de régénérer nos avantages comparatifs en termes de culture, d’environnement, de savoir-faire ou d’initiatives. Grâce à leurs identités, ils sont le meilleur rempart contre les risques de standardisation liés à la mondialisation

Donner à la France un projet d’avenir présuppose que les Français se réapproprient leurs territoires pour en faire autant d’espaces de projet. Un territoire existe grâce au caractère immémorial de son histoire et de sa culture. Seuls les habitants d’un territoire peuvent décider de son existence.

C’est le principe de subsidiarité : donner la primauté à la personne humaine, à sa confiance et à sa responsabilité.

Aussi devons-nous rapidement mettre en œuvre une vaste et profonde réforme de l’architecture de nos territoires et de nos institutions. C’est la réforme de base qui permettra ensuite de déployer efficacement l’ensemble des autres initiatives visant à promouvoir la croissance, à corriger les inégalités sociales et à restaurer le bien-être et la confiance des Français.

Une telle réforme doit répondre à trois questions :

  • Quelles sont les bonnes échelles territoriales ?
  • Quelle est la bonne structure de gouvernance ?
  • Quelle politique d’aménagement des territoires et comment relancer l’investissement public de soutien à la croissance ?